Vidéo Crimes sexuels : Yannick Jadot salue une "avancée" mais prône "l'imprescriptibilité" de l'inceste

Publié
Article rédigé par
Radio France

"Un acte de pénétration sexuelle, accompli par un adulte sur un mineur de moins de 15 ans, sera un viol", a annoncé mardi le ministre de la Justice sur France 2.

"C'est une avancée que je salue parce qu'on est face à des violences qui ont été trop longtemps minorées dans notre société", a déclaré Yannick Jadot, eurodéputé Europe Ecologie-Les Verts, mercredi 10 février sur franceinfo, alors que le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti s'est dit mardi sur France 2 "favorable" à ce que tout acte de pénétration sexuelle commis par un majeur sur un mineur de moins de 15 ans constitue désormais automatiquement un crime.

"Pour moi, il ne peut pas y avoir consentement y compris jusqu'à la majorité. Et même après 18 ans l'inceste doit être un crime. On est dans ce moment où la parole des victimes enfin se fait entendre et il faut qu'on ait un régime de sanction à la hauteur des vies ravagées", explique Yannick Jadot.

Un "crime" qui doit selon lui être "imprescriptible" ce que refuse le gouvernement. Pour Yannick Jadot, "c'est une erreur parce qu'il faut envoyer le signal que c'est imprescriptible. Il faut que dans la tête des coupables il y ait cette idée imprescriptibilité. Si je me rends coupable de cet acte abominable cela peut me poursuivre toute ma vie. C'est ça le signal qu'il faut envoyer. Il faut que ce soit un crime et pas un délit."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.