Valérie Pécresse : la candidate des Républicains apporte son soutien aux femmes victimes de violences

Publié
Valérie Pécresse : la candidate des Républicains apporte son soutien aux femmes victimes de violences
France 3
Article rédigé par
G.Daret, T.Maillet, R.Dorseuil - France 3
France Télévisions

L'intervention de Valérie Pécresse lors de son interview mardi 18 janvier face au journaliste Jean-Jacques Bourdin, qui fait l'objet d'une plainte pour soupçon d'agression sexuelle, devrait faire date dans sa campagne. La candidate de la droite a apporté son soutien aux femmes victimes de violences. 

Un autre thème au cœur de sa campagne. Face au journaliste Jean-Jacques Bourdin, accusé d'agression sexuelle, Valérie Pécresse s'est posée en garante du combat des droits des femmes mardi 18 janvier. "Le combat contre le harcèlement sexuel et les violences, est un combat personnel. Présidente de tous les Français, je ne laisserai plus aucune femme avoir peur de porter plainte", a-t-elle déclaré devant le journaliste.  

Crédibilité ou instrumentalisation ? 

Quelles étaient ses positions sur ce sujet par le passé ? En 2013, elle se disait heureuse du non-lieu obtenu par George Tron finalement condamné quelques mois plus tard en appel, pour viols. En mars 2017, elle avait soutenu les femmes qui ont accusé l'ancien responsable écologiste Denis Baupin. Ses opposants dénoncent aujourd'hui une instrumentation politique. "Son bilan à la région Île-de-France est tout le contraire de ses déclarations à peu de frais", estime Julien Bayou, secrétaire national d'EELV. Ses soutiens, au contraire, y voient un gage de crédibilité. "On a vu une femme d'Etat qui avait du courage et de la force", a souligné Éric Ciotti. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.