Une enquête judiciaire ouverte après une accusation de viol à l'Elysée, un militaire placé sous le statut de témoin assisté

La femme, une militaire, a porté plainte le 1er juillet 2021 au commissariat du 8e arrondissement de Paris pour des faits qui se sont déroulés au palais de l'Elysée.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le palais de l'Elysée, en novembre 2021. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Une information judiciaire a été ouverte après une accusation de viol au palais de l'Elysée, a appris franceinfo de source judiciaire, vendredi 12 novembre, confirmant une information du journal Libération.

Cette information judiciaire pour "viol" a été ouverte le 12 juillet dernier après qu'une militaire a porté plainte au commissariat du 8e arrondissement de Paris, le 1er juillet. Au moment de sa plainte, selon une souce proche du dossier, elle a expliqué avoir été victime de violences sexuelles au sein du palais l'Elysée.

La personne incriminée a changé d'affectation

L'homme accusé du viol, lui même militaire, a été placé sous le statut de témoin assisté par le juge d'instruction chargé de l'enquête, selon une source judiciaire contactée par franceinfo. Un statut moins incriminant que celui de mis en examen.

Contacté par franceinfo, l'Elysée explique ne jamais commenter les affaires judiciaires en cours. "Dès que les faits ont été portés à la connaissance des autorités, des mesures ont immédiatement été prises, précise la même source : écoute, soutien et accompagnement de la victime, affectation immédiate, loin de l’Elysée, de la personne incriminée."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.