Une enquête ouverte après des accusations d'agression sexuelle dans un centre de loisirs de Haute-Garonne

Un adolescent assure avoir été "violé" dans la nuit du 28 au 29 décembre. Retrouvé en tee-shirt dans les montagnes par -5 degrés, il a été hospitalisé.

Cierp-Gaud (Haute-Garonne).
Cierp-Gaud (Haute-Garonne). (CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS)

Après des accusations d'agression sexuelle dans un centre de loisirs de Cierp-Gaud (Haute-Garonne) portées par un adolescent de 14 ans, le parquet de Saint-Gaudens a ouvert une enquête, rapporte France Bleu Béarn lundi 6 janvier.

Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 décembre, l'adolescent affirme avoir subi une agression sexuelle. Enfant de l'aide sociale à l'enfance, il a appelé à plusieurs reprises l'assistant familial palois qui le suit depuis 2017. Paniqué, en larmes, il a raconté qu'il venait de subir une fellation non consentie, désignant un responsable du centre de loisirs où il passe les vacances de Noël. "Ses mots à lui c'est : on m'a violé", explique l'assistant à France Bleu. Sur certains messages vocaux, il assure qu'on entend un homme tambouriner à la porte de la pièce où s'est enfermé l'adolescent.

L'adolescent retrouvé dans les montagnes, proche de l'hypothermie

L'éducateur lui a alors conseillé de fuir les lieux et a prévenu la gendarmerie locale. L'enfant a finalement été retrouvé dans les montagnes, par moins cinq degrés en tee-shirt et caleçon. Dans un état proche de l'hypothermie, il a été hospitalisé à l'hôpital Purpan de Toulouse où il est toujours, au service pédo-psychiatrie.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Saint-Gaudens. Des prélèvements ont été réalisés pour savoir s'il y a eu une agression sexuelle. Les résultats seront connus dans un mois.