#Sciencesporcs à Toulouse : un étudiant placé en garde à vue pour viol

La jeune étudiante âgé de 20 ans avait déposé plainte au commissariat de Toulouse le samedi 6 février.

Article rédigé par
avec France Bleu Occitanie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'entrée du tribunal de Toulouse en Haute-Garonne. (MANON KLEIN / RADIOFRANCE)

Un étudiant a été placé ce jeudi en garde à vue pour le viol présumé d'une jeune femme étudiante à Sciences-Po, rapporte ce vendredi France Bleu Occitanie. Le parquet de Toulouse confirme ce vendredi que ce jeune homme, étudiant à Sciences-Po Toulouse âgé de 22 ans, a été placé en garde-à-vue ce jeudi et sera déféré demain.

La jeune étudiante âgé de 20 ans avait déposé plainte au commissariat de Toulouse le samedi 6 février, comme l’avait confirmé le procureur de la République de Toulouse. Juliette, une jeune étudiante de 20 ans, affirmait dans une longue lettre avoir été violée par un autre étudiant, lors de son intégration à Sciences-Po Toulouse.

Les faits remontent à 2018 lors d'une soirée de bizutage

Le procureur de la République Dominique Alzéari annoncait d'ailleurs ce mardi 9 février avoir "immédiatement fait diligenter une enquête en la forme préliminaire, confiée à la brigade de la famille et des mineurs de la DDSP de Toulouse".

Le témoignage de la jeune femme avait déclenché une vague de révélations partout en France de la part des étudiantes des IEP. Les faits remontent à 2018 lors d'une soirée de bizutage hors des murs de l'école. La plaignante était mineure au moment des faits.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.