Sand Van Roy, l'actrice qui accuse Luc Besson de viol, porte plainte contre X pour diffamation

La plainte porte sur deux articles écrits dans le magazine "Le Point", dans lesquels l'actrice est notamment qualifiée d'ancienne call-girl.

Le producteur Luc Besson et la comédienne Sand Van Roy, le 6 avril 2018, aux Pennes-Mirabeau.
Le producteur Luc Besson et la comédienne Sand Van Roy, le 6 avril 2018, aux Pennes-Mirabeau. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Sand Van Roy, l'actrice qui a déposé plainte en mai dernier contre le producteur Luc Besson pour viol, a porté plainte contre X avec constitution de partie civile le 23 août dernier pour "diffamation", a appris franceinfo lundi 10 septembre auprès de son avocate. La plainte vise des propos écrits sur le site internet du Point, dans des articles datés des 25 et 28 mai 2018. L'actrice attend désormais la désignation d'un juge d'instruction.

Dans ces deux articles, Le Point qualifie Sand Van Roy d'ancienne "call-girl" à plusieurs reprises. De plus, selon l'avocate de l'actrice, maître Jade Dousselin, Le Point "prétend décrire les éléments de l'enquête comme étant contradictoires avec la version exposée par Madame Van Roy lors de son dépôt de plainte" dans ses articles.

Déposer plainte et témoigner de ce que j'ai vécu a été une épreuve, mais constater que l'on se réapproprie mon histoire et cette affaire en déformant la vérité est encore plus difficile.Sand Van Roy

Selon maître Jade Dousselin, ces éléments ont engendré "un contexte de suspicion envers la plaignante" et sont "de nature à porter atteinte à son honneur et à sa considération". Dans un communiqué que franceinfo s'est procuré, Sand Van Roy estime que "ce qui arrive est extrêmement violent, pour moi mais également pour ma famille et mes proches qui ont eu à lire ces choses fausses et humiliantes."