Relations sexuelles : polémique sur l'âge du consentement

Une enfant de 11 ans peut-elle librement consentir à une relation sexuelle avec un homme de 28 ans ? Un procès se tiendra ce mardi 13 février pour juger cette affaire qui date d'avril 2017.

Voir la vidéo
france 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce mardi 13 février, au tribunal de Pontoise (Val-d'Oise), les parents de Sarah vont le réaffirmer : leur fille, alors âgée de 11 ans, a bien été victime de viol. Ce jour-là elle rencontre dans un parc un homme de 28 ans. Elle le suit puis ils ont un rapport sexuel, mais pour l'instant aux yeux de la justice, Sarah était consentante. L'affaire est alors jugée pour atteinte sexuelle punie de cinq ans de prison, et non pour viol, un crime passible de 20 ans de détention. L'avocate de la fillette dénonce cette approche. Une enfant de 11 ans peut-elle librement consentir à une relation sexuelle avec un adulte ? C'est la question en débat aujourd'hui.

Un projet de loi pour mars prochain

Doit-on fixer un âge minimal en dessous duquel le consentement de l'enfant n'est pas envisageable ? C'est l'opinion de Michel Martzloff, membre de l'association L'enfant bleu. Ces derniers mois, des sénateurs ont réfléchi à une modification de la loi. Leur conclusion : c'est à l'adulte de prouver que le mineur était consentant. Emmanuel Macron se dit favorable à fixer un âge en dessous duquel il ne peut y avoir de libre consentement. Un projet de loi devrait être présenté en mars prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Maillet de justice avec des dossiers et un Code pénal ouvert.
Maillet de justice avec des dossiers et un Code pénal ouvert. (MAXPPP)