Cet article date de plus de trois ans.

Plus de 260 000 victimes d’atteintes sexuelles dans les transports français

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
brut : atteinte sexuelle transport
Article rédigé par

85% des victimes d’atteintes sexuelles dans les transports sont des femmes, révèle une étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales.

 

Main aux fesses, baisé forcé, caresses, exhibition, attouchement, viol… Au moins 267.000 personnes ont été victimes d’atteintes sexuelles dans les transports en communs français en 2014 et 2015. C’est ce que révèle une étude de l’Observatoire national de la délinquances et des réponses pénales, dévoilée le 20 décembre.  

13% des victimes en Île-de-France sont mineures

D’après cette enquête, 85% des victimes sont des femmes. Plus particulièrement, 60% sont des femmes métropolitaines. Les hommes, eux, sont majoritairement exposés à des exhibitions. Parmi les autres données alarmantes, dans deux tiers des cas, il y a eu un contact physique avec l’agresseur et 44% des victimes l’ont été à plusieurs reprises. L'étude révèle également que 13 % des victimes en Île-de-France sont des mineures.  

D’autre part, le rapport souligne que la plupart des femmes portent peu plainte. Mais pour Amandine Matricon-Charlot, cheffe de la Sûreté régionale des transports d'Île-de-France, il faut mettre fin à ce silence : « Ce n’est pas une incivilité. Mesdames, vous devez déposer plainte. »

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.