Loiret : une joggeuse de 17 ans violée et frappée, son agresseur présumé mis en examen et écroué

L'agresseur est un homme qu'elle apercevait régulièrement quand elle courait. Il a avoué les faits sans expliquer son geste.

Sully-sur-Loire (Loiret).
Sully-sur-Loire (Loiret). (GOOGLE MAPS)

Une adolescente de 17 ans a été violée et frappée pendant qu'elle faisait son jogging sur les bords de Loire à Sully-sur-Loire, dans le Loiret, mardi dernier dans la matinée, a appris France Bleu Orléans auprès de la procureure de la République adjointe d'Orléans, jeudi 4 juin. L'agresseur de 25 ans a été mis en examen et écroué.

Mardi vers 11 heures du matin, l'adolescente a croisé un pêcheur qu'elle aperçoit régulièrement à cet endroit. L'homme l'a frappée à coups de pied et coups de poing, l'a déshabillée complètement et l'a agressée sexuellement. L'adolescente est parvenue à s'enfuir alors qu'elle était nue. Elle a croisé une femme qui l'a prise en charge et a appelé les secours et les gendarmes. Grâce à la description fournie par la victime, les enquêteurs ont réussi à identifier l'agresseur présumé et à l'interpeller en fin d'après-midi.

L'agresseur a avoué sans s'expliquer

L'homme a avoué les faits. Il a expliqué qu'il trouvait l'adolescente jolie mais n'explique pas pourquoi il l'a violée et frappée. Il a été mis en examen pour viol aggravé sur mineure et placé en détention provisoire jeudi soir. Il doit subir une expertise psychiatrique. La lycéenne, "très choquée" est rentrée chez elle après avoir subi des examens à l'hôpital.