Les trois Français soupçonnés de viol collectif en Espagne bientôt libérés sous caution

Une Norvégienne de 20 ans les accuse de viol en réunion lors d'une soirée arrosée le 7 août dans la station balnéaire de Benidorm.

Cinq Français avaient été interpellés le 7 août 2019 à Benidorm, accusés de viol par une Norvégienne.
Cinq Français avaient été interpellés le 7 août 2019 à Benidorm, accusés de viol par une Norvégienne. (MANUEL LORENZO / MAXPPP)

Trois Français, originaires de Blagnac, près de Toulouse, vont bientôt être libérés sous caution, "certainement la semaine prochaine", rapporte France Bleu Occitanie ce vendredi 30 août. Une Norvégienne de 20 ans les accuse de viol en réunion lors d'une soirée arrosée le 7 août à Benidorm, une station balnéaire espagnole.

6 000 euros de caution et l'obligation de pointer chaque mois

Les trois hommes âgés d'une vingtaine d'années sont emprisonnés depuis début août à Alicante, en Espagne. Ils avaient fait appel de leur détention. La justice espagnole leur a donc donné raison ce vendredi.

Les trois Français devront verser chacun 6 000 euros et auront l'obligation de pointer tous les mois au consulat d'Espagne à Toulouse.

Dans cette affaire, au total, cinq Français sont mis en examen pour abus sexuel. Deux autres Blagnacais avaient été libérés au début du mois mais eux ont pour seule obligation de répondre aux convocations éventuelles de la justice.

La date du procès n'a pas encore été fixée.