Cet article date de plus de deux ans.

L'humoriste Constance publie des injures reçues après sa chronique seins nus sur France Inter

Mardi 28 août, l'humoriste dénoncait "les puritains moralisateurs" en dévoilant sa poitrine dans l'émission "Par Jupiter".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'humoriste Constance, lors de sa chronique sur France Inter, le 26 août 2018. (FRANCE INTER / YOUTUBE)

Un déferlement de haine. En quelques jours, l'humoriste Constance a reçu des dizaines de messages d'insultes sur les réseaux sociaux. La raison ? Une chronique dans l'émission "Par Jupiter" sur France Inter, diffusée mardi 28 août, dans laquelle l'humoriste dénonçait "les puritains moralisateurs" en se montrant seins nus.

"Trop d’amour suite à ma chronique. Besoin de partager avec vous", a-t-elle écrit, dimanche 2 septembre, en partageant trois messages reçus.

Des messages reçus par l'humoriste Constance, après sa chronique. (TWITTER / FACEBOOK)

Depuis sa diffusion, la séquence a été visionnée plus d'un million de fois sur YouTube... et des milliers de commentaires, parfois insultants et dégradants, ont été publiés sur les réseaux sociaux. "Je me demande si cette statue dans les rues de Rouen va aussi recevoir des mails qui la traitent de grosse pute ou qui l’incitent à se mettre au régime parce qu’elle a les seins à l’air ?", avait déjà écrit Constance Pittard sur Twitter.

"Il faut faire la nique à ces moralisateurs qui nous disent qu'on est pervers avec notre peau qu'on aère alors qu'eux, ils ont juste un problème avec leur zizi", plaidait l'humoriste dans sa chronique. Les réactions à celle-ci montrent qu'il reste encore du travail.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.