Cet article date de plus d'un an.

L'avocat Juan Branco, visé par une enquête pour viol, conteste tout rapport non consenti

Une jeune femme a déposé une main courante contre l'avocat jeudi au commissariat du XIVe arrondissement de Paris. Dans un long message publié sur Facebook, Juan Branco réfute ces accusations.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'avocat Juan Branco au palais de justice de Paris, le 18 février 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

L’avocat Juan Branco fait l'objet d'une enquête pour viol, a appris franceinfo d'une source proche de l'enquête vendredi 30 avril confirmant une information du Parisien. La jeune femme, âgée de 20 ans, a déposé une main courante contre lui jeudi au commissariat du XIVe arrondissement de Paris.

Juan Branco "conteste tout rapport sexuel non consenti" a fait savoir à franceinfo son avocat Me Yassine Bouzrou. Par ailleurs, dans des échanges de messages consultés par franceinfo, la jeune femme affirme qu'elle entend retirer sa plainte lundi. 

"Froide et troublée"

Dans un long message publié sur Facebook vendredi après-midi, Juan Branco décrit sa rencontre avec la jeune femme, via le réseau social Instagram, une rencontre puis un nouveau rendez-vous et une nuit passée au domicile de l'avocat.

Selon le récit livré par Juan Branco, la jeune femme est partie le matin. "Elle m'a embrassé, sur le visage, sur les lèvres, m'a souri, et est partie", écrit-il. Elle est ensuite repassée le soir récupérer des affaires. "Elle était froide et troublée. Elle m'a dit que c'était allé trop vite, que ça ne lui était jamais arrivé."

"Elle m'a alors dit qu'elle était allée à la police le lendemain. Qu'elle avait déposé une main courante, car deux amies à qui elle avait parlé le lui avaient suggéré", précise-t-il.

Avocat de Piotr Pvalenski et de plusieurs "gilets jaunes"

Proche de La France insoumise, Juan Branco, 31 ans, est l'avocat de l'artiste russe Piotr Pavlenski dans l'affaire de la sextape de Benjamin Griveaux. Il défend également Christophe Dettinger, le boxeur filmé en train de frapper deux gendarmes lors de l'acte 8 des "gilets jaunes", ou encore le "gilet jaune" Maxime Nicolle, alias Fly Rider.

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont un essai publié en 2019 sur son blog du monde, Crépuscule, dans lequel il critique les conditions d'accès au pouvoir d'Emmanuel Macron.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.