Cet article date de plus de trois ans.

L'acteur Kevin Spacey visé par une nouvelle plainte pour agression sexuelle

Le bureau du procureur de Los Angeles avait déjà annoncé en avril qu'il examinait une plainte visant Kevin Spacey pour des faits remontant à 1992.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'acteur Kevin Spacey lors de l'avant-première de "Baby Driver", le 21 juin 2017 à Londres. (TIM P. WHITBY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le bureau du procureur de Los Angeles a annoncé mercredi 22 août qu'il examinait une seconde plainte pour agression sexuelle visant l'acteur américain Kevin Spacey. "Une plainte pour agression sexuelle a été déposée hier (mardi) par le bureau du shérif du comté de Los Angeles impliquant Kevin Spacey. Elle est actuellement étudiée", explique un communiqué du porte-parole de la procureure de Los Angeles, Greg Risling, sans fournir plus de détails sur la nature des accusations.

Le bureau du procureur de Los Angeles avait annoncé en avril qu'il examinait une plainte visant Kevin Spacey pour des faits remontant à 1992, impliquant un acteur adulte.

Plus de 30 victimes présumées

En tout, plus de 30 hommes affirment avoir subi des avances sexuelles non consenties de la part de l'acteur qui a reçu l'Oscar du meilleur acteur pour le film American Beauty en 2000.

L'acteur Anthony Rapp, qui joue actuellement dans la série de CBS, Stark Trek : Discovery, est le premier à avoir accusé Kevin Spacey. Selon lui, l'acteur aurait tenté de l'agresser sexuellement lors d'une soirée en 1986 alors qu'il était âgé de 14 ans. Kevin Spacey avait réagi à cette accusation en affirmant qu'il ne se souvenait pas des faits qui se sont déroulés alors qu'il était en état d'ébriété mais a tenu à s'excuser si les affirmations d'Anthony Rapp étaient exactes. Depuis, Netflix a cessé ses relations avec Kevin Spacey et l'a évincé de la sixième et dernière saison de la série House of Cards, dont il était l'acteur principal.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.