Affaire Olivier Duhamel : "Toute cette histoire a tué" ma tante, estime Julien Kouchner

Dans un entretien au "Parisien", le frère aîné de l'autrice de "La Familia grande" et de la victime d'Olivier Duhamel, revient sur cette affaire d'inceste et sur la façon dont elle a affecté sa tante, l'actrice Marie-France Pisier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'actrice Marie-France Pisier, le 3 septembre 2010 à Deauville (Calvados). (NIVIERE/BENAROCH/SIPA)

Pour lui, tout le mystère n'a pas été levé. Dans un court entretien accordé dimanche 24 janvier au Parisien, Julien Kouchner, frère aîné de Camille, l'autrice du livre La Familia grande, et de "Victor", la victime d'Olivier Duhamel, revient à nouveau sur l'affaire d'inceste révélée dans l'ouvrage de sa sœur. "Je suis si fier de ma sœur. Mais je voudrais aussi dire toute l'admiration que j'ai pour mon frère. Il a eu le courage de dire 'oui' pour ce livre alors que ces révélations le replongent dans ce qui lui fait si mal", témoigne-t-il.

>> Affaire Olivier Duhamel : cinq questions sur les accusations d'inceste portées par sa belle-fille Camille Kouchner

Le fils aîné de Bernard Kouchner, ancien ministre des Affaires étrangères, et d'Evelyne Pisier, qui s'était ensuite remariée avec Olivier Duhamel, revient également sur la mort de sa tante, Marie-France Pisier, qui s'était opposée en 2008 à son beau-frère après avoir découvert ses agissements. "Lorsque ma tante est morte, je pensais que cela serait comme un testament qui ferait éclater la vérité au grand jour, que ce que nous disions depuis des années allait enfin trouver un écho. Mais ce ne fut pas le cas", se souvient-il.

Interrogé sur la mort de cette dernière en 2011, il lâche : "Je n'ai jamais cru que ma tante se soit suicidée, mais je ne sais pas comment elle est morte. Ma seule certitude, c'est que toute cette histoire l'a tuée".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.