Verdun : une bataille pour la mémoire

Pour clore le centenaire de la Grande Guerre, un millier de passionnés d'une vingtaine de nationalités se sont donnés rendez-vous à Verdun (Meuse) à l'occasion d'une reconstitution historique. Un champ de bataille symbole de l'horreur de la Première Guerre mondiale.

France 2

Sept-cent-mille victimes en près de dix mois de combats : Verdun fut l'une des batailles les plus meurtrières de la Premiere Guerre mondiale, l'une des plus emblématiques aussi. Aujourd'hui encore, ils sont nombreux à vouloir perpétuer sa mémoire, comme sur ce campement de soldats de la Grande Guerre, qui s'éveille doucement. Dans la vraie vie, François Tornow est professeur d'histoire. Il est venu d'Alsace ce week-end incarner un soldat d'infanterie, avant tout par souci pédagogique.

Un hommage rendu aux soldats morts au front

Comme lui, ils sont près d'un millier à s'être donné rendez-vous sur ce bivouac particulier, reconstituant ainsi une dizaine d'armées et de nations différentes. Ici, les poilus français côtoient les tentes de l'ennemi allemand ou se mélangent aux soldats italiens. Marco, originaire d'Italie, a revêtu le même uniforme que l'un de ses arrière-grands-pères, mort sur le front.

Aux commandes de l'événement, Denis. Cela fait plus de trente ans que cet informaticien savoyard se passionne pour la reconstitution historique, et près de dix mois qu'il travaille sur cette manifestation. En plus du traditionnel défilé à Verdun, un lieu normalement sanctuarisé accueille cette année la cérémonie : le village martyr de Fleury-devant-Douaumont, entièrement détruit en 1916. Sur cette butte au relief déformé par les impacts d'obus reposent les corps de plus de 80 000 soldats. Retour au bivouac pour une dernière veillée. Les soldats se mélangent, l'occasion de refaire l'histoire entre frères d'armes et de paix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Première Guerre mondiale : Les troupes de l\'infanterie américaine marchent au nord-ouest de Verdun (France) après leur entrée en guerre aux côtés des alliés européens en avril 1917.
Première Guerre mondiale : Les troupes de l'infanterie américaine marchent au nord-ouest de Verdun (France) après leur entrée en guerre aux côtés des alliés européens en avril 1917. (UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL / GETTY IMAGES)