11-Novembre : revivez la cérémonie commémorative présidée par Emmanuel Macron à Paris

Le chef de l'Etat a déposé une gerbe au pied de la statue de Georges Clemenceau, sur les Champs-Elysées.

Le chef de l\'Etat, Emmanuel Macron, dépose une gerbe devant la tombe du Soldat inconnu, sur l\'Arc de Triomphe, à Paris, le 11 novembre 2022.
Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, dépose une gerbe devant la tombe du Soldat inconnu, sur l'Arc de Triomphe, à Paris, le 11 novembre 2022. (LUDOVIC MARIN / POOL / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Cent-quatre ans après l'armistice de 1918, la France commémore la fin de la Première Guerre mondiale, vendredi 11 novembre. De nombreuses cérémonies ont notamment été organisées à travers le pays, dans la matinée, pour rendre également hommage à tous les morts pour la France. Revivez la cérémonie.

Emmanuel Macron a présidé les commémorations à Paris. Le chef de l'Etat a présidé la cérémonie de commémoration du 104e anniversaire de l'armistice de 1918, à Paris. Il a d'abord déposé une gerbe au pied de la statue de Georges Clemenceau, sur les Champs-Elysées, avant de se rendre au pied de l'Arc de triomphe pour rendre hommage au drapeau français.

 Deux figures de l'opposition dans l'Aisne. Jordan Bardella, le nouveau président du Rassemblement national, était à Villers-Cotterêts, dans l'Aisne, pour assister à une cérémonie qui débutait à 10 heures. Toujours dans ce département, Jean-Luc Mélenchon s'est rendu à Chauny pour la cérémonie officielle du 11-Novembre, à 11 heures, avant de prononcer à 14 heures un discours devant le monument dédié aux soldats fusillés pour l’exemple. Marine Le Pen était quant à elle dans son fief d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #11_NOVEMBRE

18h06 : "Je le dis : méfions-nous de ceux qui flattent les rancunes, cultivent les mensonges et entretiennent les haines. Méfions-nous de ceux qui se laissent séduire par les régimes forts et sont prêts à brader nos valeurs pour une paix factice. Méfions-nous de tous ceux pour qui la division est une méthode et le repli sur soi, un idéal".


Présente lors de la cérémonie au pied de l'Arc de triomphe, la Première ministre, Elisabeth Borne, a ensuite présidé la célébration de l'armistice dans la clairière de Compiègne (Oise) où il a été signé en 1918. Dans son discours, elle a fait allusion à la guerre en Ukraine et dénoncé les "prétendus patriotes qui confondent l'amour de la France et le rejet de l'autre", dans une allusion implicite à l'extrême droite.

13h43 : Un peu plus tôt, comme le veut la tradition, le chef de l'Etat s'est recueilli devant la tombe du Soldat inconnu, sous l'Arc de triomphe. Dans l'assistance, une grande partie du gouvernement, le président du Sénat, Gérard Larcher, son homologue à l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, ou encore la maire de Paris, Anne Hidalgo.





12h21 : Emmanuel Macron est toujours place de l'Etoile, à Paris, pour la fin des commémorations du 11-Novembre. Le chef de l'Etat échange longuement avec des membres de l'assistance.

12h17 : Faisons un point sur l'actualité :

• Le navire humanitaire Ocean Viking a accosté au port militaire de Toulon d'où doivent débarquer les 230 migrants secourus en Méditerranée au large de la Libye. La cheffe du gouvernement italien, Giorgia Meloni, a dénoncé une réaction française "agressive, incompréhensible et injustifiée", après que Paris a annoncé des mesures de rétorsion envers Rome pour avoir refusé de faire accoster le navire. Suivez notre direct.

•Conformément à la tradition, Emmanuel Macron s'est rendu au pied de l'Arc de triomphe, auprès de la flamme marquant la tombe du soldat inconnu. Le chef de l'Etat a ensuite salué les militaires et anciens combattants.

•L'armée russe a annoncé avoir achevé sa retraite du nord de la région ukrainienne de Kherson, nouveau cinglant revers après près de neuf mois de campagne militaire en Ukraine. Par ailleurs, au moins quatre personnes ont été tuées et plusieurs blessées cette nuit dans une frappe de missile sur un immeuble résidentiel de la ville de Mykolaïv, dans le sud de l'Ukraine. Suivez notre direct.

• L'homme suspecté d'avoir poignardé à mort un policier hier soir à Bruxelles est un ancien détenu, condamné pour des faits de droit commun. Il était fiché par l'organe belge d'analyse de la menace terroriste (Ocam), a annoncé le parquet fédéral.

10h37 : Ils avaient 24 et 29 ans et sont tous les deux morts au Mali. La France rend hommage aujourd'hui au brigadier chef Alexandre Martin, du 54e régiment d'artillerie de Hyères, et au maréchal des logis Adrien Quélin, du 4e régiment de chasseurs de Gap. Car cette journée de commémoration de la fin de la Grande Guerre est aussi dédiée, depuis 2012, aux combattants tués en opération extérieure durant l'année écoulée.Des militaires français transportent la dépouille d'un soldat mort en opération extérieure au Mali lors d'un hommage national rendu par Emmanuel Macron dans la Cour de l'Hôtel des Invalides, à Paris, le 2 décembre 2019. (JULIEN MATTIA / LE PICTORIUM / MAXPPP)(JULIEN MATTIA / LE PICTORIUM / MAXPPP)

10h23 : La cérémonie parisienne de commémoration du 104e anniversaire de l'Armistice de 1918, présidée par Emmanuel Macron, débute à 10h40. Le chef de l'Etat déposera d'abord une gerbe au pied de la statue de Georges Clemenceau, sur les Champs-Elysées, avant de se rendre au pied de l'Arc de Triomphe pour rendre hommage au drapeau français.