VIDEO. Avec l'intelligence artificielle, les témoins de la Grande Guerre retrouvent la parole

Il y a cent ans s'achevait la Première Guerre mondiale. Tous les témoins de l'époque ont disparu. Mais grâce à l'intelligence artificielle, on peut recréer des parcours humains et faire revivre l'histoire.

Voir la vidéo
France 3

Faire revivre la mémoire de la guerre de 14-18. Grâce à l'intelligence artificielle, il est désormais possible d'immortaliser les témoignages de ceux qui ont connu la Grande Guerre. Pour quel usage ? Par exemple, des classes d'élèves peuvent poser des questions à un hologramme d'un contemporain du conflit ou d'un ancien combattant, explique sur le plateau de France 3 le journaliste Anicet Mbida. Cette technologie est possible avec des témoins toujours vivants.

Faire revivre un mort

Mais lorsque le témoin est mort, on conçoit un assistant conversationnel. L'intelligence artificielle va récupérer tous les écrits, toutes les conversations, tous les éléments de la vie de la personne défunte pour pouvoir répondre aux questions des générations futures. Pour les poilus, il n'y a pas toujours beaucoup de matière.

Mais pour les générations actuelles, avec les courriels, les SMS, les messages publiés sur les réseaux sociaux, l'intelligence artificielle pourra nous faire "revivre" après notre mort. Une chercheuse a ainsi fait revivre son défunt compagnon. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un hologramme répond aux questions d\'un élève
Un hologramme répond aux questions d'un élève (France 3)