1914-1918 : les soldats venus du Pacifique

Demain, mercredi 15 avril, les Australiens célébreront l'Anzac Day, à Villers-Bretonneux dans la Somme, 100 ans jour pour jour après l'un des faits d'armes de leurs troupes en 1918.

France 3

À Villers-Bretonneux (Somme), chaque 25 avril, un clairon sonne peu après 5 heures du matin, à l'heure précise où les Australiens venus aider les Anglais, reprirent la ville aux Allemands pendant la Première Guerre mondiale. C'était en 1918, il y aura 100 ans, demain. Australiens et Néo-zélandais sont entrés dans le conflit 3 ans plus tôt, en Turquie. Le 25 avril 1915, 60 000 hommes débarquent à Gallipoli, dans le détroit des Dardanelles, pour combattre les Turcs, alliés des Allemands. Bloqués aux pieds des falaises, ils seront obligés de se retirer après plusieurs mois de combats sanglants.

23 000 Australiens tués ou blessés durant l'été 1916

Plus de 8 000 Océaniens sont tués. Les divisions d'infanterie débarquent ensuite à Marseille (Bouches-du-Rhône) en 1916 ; elles traversent la France en train pour rejoindre le front ouest. En un mois et demi, durant l'été 1916, 23 000 Australiens sont tués ou blessés, près de la moitié des troupes engagées. Les "Diggers", surnom de ces hommes venus des antipodes, auront leur revanche en 1918. Le 25 avril, ils reprennent la ville de Villers-Bretonneux tombée la veille sous les coups de l'infanterie et des tanks allemands. Ce sera un tournant de la guerre.

Le JT
Les autres sujets du JT
1914-1918 : les soldats venus du Pacifique 
1914-1918 : les soldats venus du Pacifique  (France 3)