Guerre 14-18 : vu d’Allemagne

Contrairement aux alliés, l’Allemagne ne fête jamais le 11 novembre. Le correspondant en Allemagne, Laurent Desbonnets, explique le ressenti outre-Rhin.

France 3

Les commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale ont débuté en France depuis quelques jours, avec "l’itinérance mémorielle" d’Emmanuel Macron. Mais en Allemagne, ce n’est pas le cas. "Le contraste est saisissant", explique d’ailleurs Laurent Desbonnets, le correspondant de France Télévisions à Berlin. En effet, en Allemagne, aucune commémoration du 11-Novembre n’est faite chaque année. La date n’est pas fériée dans le pays, c’est même une date ordinaire reléguée au second plan derrière la Seconde Guerre mondiale, le Génocide ou la Guerre froide.

Un centenaire "spécial"

Mais pour ce centenaire, de nombreux journaux allemands ont décidé de faire des éditions spéciales. Plusieurs récits historiques ont été intégrés aux éditions papier. Et la présence de la chancelière, Angela Merkel, est aussi un événement exceptionnel en soi. Dimanche 11 novembre, à la mi-journée, les cloches des églises retentiront pour rendre hommage aux deux millions de soldats allemands morts pendant cette Grande guerre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Angela Merkel et Emmanuel Macron à Rethondes, le 10 novembre 2018.
Angela Merkel et Emmanuel Macron à Rethondes, le 10 novembre 2018. (ALAIN JOCARD / AFP)