1914-1918 : les descendants des combattants australiens visitent le front

La victoire sur l'armée allemande en 1918 n'aurait jamais été possible sans les troupes alliées anglo-saxonnes et américaines, parmi lesquels de nombreux soldats australiens.

Voir la vidéo

À Villers-Bretonneux dans la Somme, le grand cimetière des Australiens comporte 2 000 tombes abritant ces combattants venus du bout du monde. Cent ans après, leurs familles prennent le même chemin, accompagnées de Denis Mac Carthy, un guide spécialiste du champ de bataille et des sites de mémoire anglo-saxons. "C'est très émouvant de voir l'endroit où il a combattu", confie une femme, venue sur les traces de son grand-père, car ces soldats australiens n'ont jamais été rapatriés chez eux.

Une plongée émotionnelle dans les combats

À l'été 1918, les Australiens sont en première ligne. Ils sont 100 000 hommes sur ce front de 25 kilomètres. C'est la grande percée des Alliés, la plus importante depuis 1914. 100 jours après, l'Allemagne vaincue demandera l'armistice, le 11 novembre 1918. À côté du cimetière, un centre ultramoderne est dédié à la mémoire australienne. Les visiteurs sont littéralement immergés dans la bataille grâce aux dernières techniques d'animation. Après la théorie qu'ils ont apprise dans les livres d'histoire, ces Australiens plongent avec émotion dans la réalité de la guerre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats allemands buvant du café dans une tranchée en 1914.
Des soldats allemands buvant du café dans une tranchée en 1914. (LEEMAGE / AFP)