Cet article date de plus de neuf ans.

Grève des contrôleurs aériens : le préavis pour le jeudi 13 juin levé

Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier l'a annoncé : le Syndicat autonome des contrôleurs du trafic aérien a décidé de lever son préavis de grève pour ce jeudi 13 juin. Une conséquence de la position de la France, qui a demandé à la Commission européenne de renoncer à la libéralisation du secteur, raison de la grève. Ce mardi, plusieurs centaines de vols ont été annulés à travers le pays.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

L'information n'est pas de nature à consoler les voyageurs qui ont vu leur vol annulé ce mardi, mais elle marque un soulagement pour ceux qui avaient prévu de prendre un avion jeudi.

C'est le ministre des Transports Frédéric Cuvillier lui-même qui l'a annoncé ce mardi : le ciel français pourra compter sur un trafic normal dès le 13 juin. En effet, le Syndicat autonome des contrôleurs du trafic aérien (SNCTA) ont décidé "dans un esprit d'apaisement et de dialogue ", de lever leur préavis de grève.

"Le SNTCA constate avec satisfaction l'évolution encourageante des positions du gouvernement notamment sur le dossier européen" (communiqué du SNCTA)

La raison ? La position de la France, qui a demandé, comme l'Allemagne, à la Commission européenne de revenir sur son projet de libéralisation du secteur. Frédéric Cuvillier affirme avoir remis, avec son homologue allemand Peter Ramsauer, une lettre au Commissaire européen en charge des Transports Siim Kallas.

Ce projet est violemment dénoncé par les contrôleurs aériens du continent, qui appellent cependant toujours à une grève massive ce mercredi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.