Gare aux arnaques des appels en absence

De plus en plus de personnes se font escroquer en rappelant des numéros surtaxés. L'arnaque est bien rodée, comme l'a constaté France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

On appelle cela le "ping call" ou le spam vocal. L'arnaque débute par un appel en absence sur votre téléphone, qui vous incite à rappeler un numéro surtaxé (qui commence souvent par 0899 ou 0892). L'objectif est de vous faire passer un maximum de temps en communication. Au bout du fil, les personnes chargées de vous empêcher de raccrocher vous promettent monts et merveilles.

France 2 a fait le test. La promesse d'un cadeau de 1 500 euros incite à rester en ligne. L'interlocutrice se veut rassurante. Au bout de 18 minutes, nous raccrochons : la facture se chiffre à 7 euros. En moyenne, les victimes réalisent la supercherie au bout de 30 minutes.

"De très gros bénéfices"

Sylvain Brun, de l'Office central de lutte contre la cybercriminalité, explique que les centres d'appels sont souvent localisés à l'étranger, où la main-d'œuvre est moins chère. "En quelques semaines, ils peuvent dégager de très gros bénéfices, plusieurs centaines de milliers, voire des millions d'euros."

Si vous êtes victime d'une arnaque, vous pouvez signaler le numéro frauduleux par SMS au 33 700 (gratuit).

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur les 69% de Français qui s\'affirment lecteurs, 11% utilisent le support numérique (tablettes, liseuses ou téléphones portables).
Sur les 69% de Français qui s'affirment lecteurs, 11% utilisent le support numérique (tablettes, liseuses ou téléphones portables). (ERIC AUDRAS / ONOKY)