Cet article date de plus de huit ans.

François Hollande au secours des pompiers volontaires

Le président de la République a annoncé ce samedi quelques mesures pour tenter de stopper la baisse du nombre de pompiers volontaires. François Hollande veut adapter le service civique et lancer une campagne de communication pour attirer "200.000" jeunes d'ici 2017.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Reuters)

Opération séduction à
Chambéry. Devant 1.500 pompiers réunis en congrès national, François Hollande a
annoncé un "plan national " pour recruter plus de pompiers
volontaires. Entre 2004 et 2012, leur nombre a chuté de 12.000. Pourtant, ils
sont essentiels car ils représentent 79% du total des pompiers et effectuent
deux interventions sur trois.

En lançant à la tribune : "Ils sont un
exemple pour la jeunesse de notre pays
",
le président de la République a fixé un objectif. Retrouver "200.000 sapeurs-pompiers
volontaires d'ici la fin du quinquennat, c'est-à-dire retrouver en 2017 le
niveau qui était le nôtre une décennie plus tôt, en 2007
".

Service civique adapté

Une campagne de
communication nationale pour "encourager les jeunes à se porter
volontaires
" va être lancée. Le "plan national " prévoira
aussi une adaptation du service civique. "Sur 40.000 services civiques
conclus à ce jour, seuls 471
" l'ont été dans les casernes de pompiers, a
déploré François Hollande. Le président s'est dit "personnellement favorable "
à la création "d'un service citoyen de sécurité civile dont la durée
pourrait aller jusqu'à un an
".

Le chef de l'Etat a
également promis de militer pour que Bruxelles garde "l'exception du
volontariat
". Ce statut (exceptionnel en Europe) n'est pas considéré
comme un travail salarié. Les pompiers volontaires ne sont pas rémunérés mais
indemnisés. Leur indemnisation varie beaucoup en fonction de leur département et
de leur activité (garde, astreinte, intervention) mais l'indemnité horaire de
base s'élève à 7,52 euros depuis le 1er septembre 2013.

►►► A ECOUTER |  Le Colonel Eric Faure : "Consolider l'effectif des volontaires"

François Hollande s'est
engagé à "améliorer les conditions de vie des volontaires ",
répondant à une autre de leurs revendications: "l'indemnité horaire des
volontaires évoluera pour garantir leur pouvoir d'achat
". Selon un cadre
de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers français (FNSPF), "Depuis
2003, l'inflation a augmenté de 23% alors que l'indemnité des volontaires
n'augmentait que de 14%
".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.