Cet article date de plus d'un an.

Loire-Atlantique : la femme tuée à La Plaine-sur-Mer avait porté plainte deux fois contre son ex-mari

La piste du féminicide se confirme après la mort de cette femme de 48 ans.

Article rédigé par
avec France Bleu Loire Océan - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La-Plaine-sur-Mer, Loire-Atlantique (GOOGLE MAPS)

La femme qui a été retrouvée morte mardi 12 novembre à La Plaine-sur-Mer (Loire-Atlantique) avait porté plainte deux fois contre son ex-mari, rapporte France Bleu Loire Océan, vendredi 15 novembre. Cette femme de 48 ans avait été retrouvée morte étranglée et blessée de plusieurs coups de couteau, son ex-mari pendu juste à côté.

Selon les premiers résultats des investigations médico-légales, l'homme est suspecté d'être l'auteur du crime. Si ces résultats préliminaires sont confirmés, il s'agirait du 132e féminicide en France depuis le début de l'année.

Une plainte 15 jours avant les faits

La mère de trois enfants avait déposé deux plaintes contre son ex-mari à Couëron (Loire-Atlantique). La première fois, elle concernait des faits de violence, en août 2019. La seconde, déposée le 1er novembre - soit 15 jours avant les faits, concernait des menaces de mort.

Mardi, jour des faits, cette femme de 48 ans avait téléphoné à son ex-mari pour le prévenir qu'elle allait récupérer des clés oubliées dans leur maison secondaire de La Plaine-sur-Mer. Selon les derniers éléments communiqués par la justice, aucune autre personne que le couple ne s'est rendue dans la maison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Féminicides

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.