Gironde : hommage à Chahinez, tuée par son ex-compagnon

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
feminicide
franceinfo
Article rédigé par
A. Bard, D. Basier, T. Grouhel, P. Wursthorn, N. Pressigout, France 3 Aquitaine, A. Boulet - franceinfo
France Télévisions

Un féminicide a eu lieu en pleine rue mardi 4 mai à Mérignac (Gironde). Un homme a tiré sur son ex-femme avant de la brûler vive dans la rue. C’est le 39e féminicide en 2021. 

Des fleurs et des bougies ont été déposées, mercredi 5 mai, en mémoire de Chahinez, femme violentée et tuée de sang-froid en pleine rue par son ex-conjoint, la veille, à Mérignac (Gironde). Plusieurs centaines d'anonymes sont venus rendre hommage à cette mère de trois enfants, âgée de 31 ans. "On n'a pas su la protéger et on en voit aujourd’hui le résultat. On se dit quel dommage, quel dommage, on le savait, tout le monde le savait", sanglote une femme.

Un compagnon violent et déjà condamné

Il était 18 heures lorsque Chahinez s'est fait tirer dessus à la sortie de chez elle par son ex-compagnon, armé d'un fusil. Touchée aux jambes, elle s'écroule. Il l'asperge ensuite de liquide inflammable et met le feu à son corps. Elle décède, brûlée vive. L'homme est interpellé par la police juste après le drame. Il venait de sortir de prison. Mounir B., 44 ans, avait déjà été condamné pour violences volontaires sur conjoint à dix-huit mois de prison, dont neuf ferme, assortis d'un sursis probatoire de deux ans. Depuis sa sortie, il la harcelait, selon les proches de la victime. En mars, il l'avait violemment agressée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Féminicides

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.