Drôme : un homme mis en examen pour l’assassinat de son ex-femme

L'homme âgé de 37 ans a reconnu avoir tué son ex-femme. Ils étaient séparés depuis un mois. Il est mis en examen pour assassinat car des éléments laissent penser aux enquêteurs qu'il y a eu préméditation

Article rédigé par
France Bleu Drôme Ardèche - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Palais de justice de Valence dans la Drôme.  (FLORENCE GOTSCHAUX / FRANCE-BLEU DRÔME-ARDÈCHE)

Un homme a été placé en détention après avoir reconnu avoir tué son ex-femme à coups de couteau lundi matin à Montélimar (Drôme), indique mercredi 8 septembre France Bleu Drôme Ardèche. L’agresseur de 37 ans a été présenté à un juge d’instruction et a été mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire.

Il a reconnu être à l’origine de la mort de son ex-femme

Il n'a pas livré plus de détails aux enquêteurs. Mais selon ces derniers, il y a des soupçons de préméditation, ce qui explique sa mise en examen pour assassinat. Il était séparé de son ancienne femme depuis un mois, même s’ils étaient toujours mariés. Il vivait depuis un mois dans le nord de la France et est arrivé sur Montélimar lundi armé d’un couteau. 

Le corps de la femme, âgée de 38 ans, a été lardé d’une trentaine de coups de couteau, aux bras, dos, nuque et cou. L’homme avait été rapidement interpellé au moment des faits.

Les quatre enfants de la victime, âgés de 5 à 15 ans, étaient présents au moment du drame dans le hall de l’immeuble, a indiqué le parquet de Valence. La victime n’avait pas d’enfant avec son ancien mari.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Féminicides

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.