Affaire Vincent Lambert : les parents cessent le combat

Après des années de combat judiciaire, les parents de Vincent Lambert ont annoncé lundi 8 juillet qu'ils ne s'opposeraient pas à la décision d'arrêter les traitements. Les soins de leur fils, dans un état végétatif depuis plus de dix ans, ont été arrêtés. 

France 3

Les parents de Vincent Lambert ne s'opposeront plus à l'arrêt des traitements de leur fils. Après avoir épuisé tous les recours judiciaires en France et en Europe, ils se disent résignés. "La mort de Vincent est inéluctable. Cette fois, c'est terminé. Nos avocats ont multiplié ces derniers jours encore les recours et mené d'ultimes actions... En vain", expriment-ils dans un communiqué lundi 8 juillet. Les traitements de Vincent Lambert ont été interrompus le 2 juillet dernier au centre hospitalier de Reims (Marne).

Nouvelle plainte

Il n'est plus hydraté ni nourri par une sonde. "Pour les proches, c'est quand même très dur de voir ça. Ce sont des images qui ne sont pas très agréables. D'après ce que j'ai pu comprendre qu'il y a des signes qui apparaissent, qui montrent qu'il n'y a en a plus pour très longtemps. Je lui souhaite qu'il n'y ait en ait plus pour très longtemps", explique François Lambert, le neveu de Vincent, qui s'est rendu à son chevet. Cela fait 11 ans que Vincent Lambert vit dans un état végétatif depuis un grave accident de voiture. Mais le feuilleton judiciaire n'est pas encore terminé. Les parents ont déposé une nouvelle plainte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Viviane Lambert et Pierre Lambert, les parents de Vincent Lambert, à Reims (Marne), le 9 juin 2019.
Viviane Lambert et Pierre Lambert, les parents de Vincent Lambert, à Reims (Marne), le 9 juin 2019. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)