Jeanne Calment : une polémique invraisemblable ?

Jeanne Calment, la Française décédée à l'âge record de 122 ans, serait une imposture. Elle serait morte dans les années 1930. Une théorie fantaisiste, mais largement partagée sur les réseaux sociaux.

FRANCE 2

Elle a défié les années et le temps, affolé les médias et battu des records de longévité. Jeanne Calment, décédée en 1997 à l'âge de 122 ans, était devenue doyenne de l'humanité. Son secret, disait-elle aux journalistes de l'époque, "la santé, le je-m'en-foutisme et une sacrée volonté". Une thèse russe, déroutante, affole les réseaux sociaux et laisse entendre que Jeanne Calment serait morte dans les années 1930. Selon cette théorie, ce serait sa fille Yvonne qui aurait pris l'identité de sa mère à sa mort, afin de permettre à sa famille d'échapper aux droits de succession.

Une théorie jugée infondée

Les deux Russes, auteurs de cette thèse, disent se baser sur une série de photographies des deux femmes. Ils y voient des différences sur le menton, le coup ou la mâchoire. À Arles (Bouches-du-Rhône), la ville de Jeanne Calment, pas question de douter de son identité. Une théorie également infondée pour le démographe français qui a longuement enquêté sur la doyenne, Jean-Marie Robine. "On a éliminé tous les risques d'erreur connus dans la validation des âges", affirme- t- il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jeanne Calment le jour de son 121eme anniversaire, à la mairie d\'Arles (Bouches-du-Rhône), le 21 février 1996.
Jeanne Calment le jour de son 121eme anniversaire, à la mairie d'Arles (Bouches-du-Rhône), le 21 février 1996. (GEORGES GOBET / AFP)