Cet article date de plus de six ans.

Eurotunnel met en garde les migrants sur les dangers de traverser le tunnel

En moins d’un mois, deux hommes sont morts en tentant de rejoindre l’Angleterre par le tunnel sous la Manche. Eurotunnel, qui gère l’infrastructure, a décidé de distribuer des tracts pour mettre en garde les migrants contre les dangers d’une telle démarche.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Deux morts et plusieurs blessés en moins d'un mois dans le tunnel, la direction d'Eurotunnel a décidé de réagir face aux accidents de migrants © MaxPPP)

Les incidents se sont multipliés ces dernières semaines, aux abords du tunnel sous la Manche. Mardi matin, un Afghan s’est grièvement blessé en montant sur un wagon : il a touché un arc électrique et souffre de graves brûlures. Les deux migrants qui l’accompagnaient ont été plus légèrement atteints. Pour d’autres, l’aventure a encore plus mal tourné : les 26 juin et 7 juillet derniers, un Ethiopien et un Erythréen se sont tués dans des circonstances similaires.

Un tract en neuf langues

Face à cette recrudescence d’accidents dans le tunnel, la société gestionnaire, Eurotunnel, a décidé d’agir : elle a rédigé des tracts destinés à prévenir les migrants du danger qu’ils encourent en s’approchant des voies. Le porte-parole de la société, John Keefe, distingue deux types de risques : "il y a le risque lié à l’électricité, et celui lié à la circulation des trains. Les personnes qui ne sont pas au courant sont en danger de mort ".

John Keefe, porte-parole d'Eurotunnel : "Les migrants qui s'approchent des voies sont en danger de mort"
écouter
Le tract, rédigé en neuf langues (français, anglais, hindi, pachtoune, farsi, ourdou…), sera affiché sur les clôtures mais également distribué au centre d’accueil de jour des migrants et à tous ceux qui seront interpellés autour du terminal. D’après la police, ils ont été plus de 10.000 dans ce cas entre le 1er janvier et le 21 mai dernier.

A LIRE AUSSI > L'enquête d'Olivier Boy au cœur des filières de passeurs

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.