Esplanade des religions : bouddhistes, chrétiens, juifs et musulmans pour "le vivre ensemble"

Pour répondre aux intégristes religieux, une "esplanade des religions" a été crée à Bussy-Saint-Georges en Seine-et-Marne il y a quatre ans. Plusieurs lieux de cultes ont été construits côte à côte pour permettre de faciliter le dialogue entre communautés.

(Les représentants des cultes réunis à la pagode taiwanaise © RADIOFRANCE / Benjamin Illy)

C’est une initiative unique en Europe : un temple bouddhiste, une église, une mosquée implantés à quelques mètres les uns des autres. La synagogue est encore en construction. L’esplanade des régions a été crée en 2012.

Le projet a été imaginé en 2005. Le maire de l’époque Hugues Rondeau propose aux différents cultes de racheter des terrains sur sa commune à prix cassé, à condition qu’ils signent une charte. Cette charte les engage à respecter une sobriété architecturale, au respect mutuel, au partage de certaines valeurs au nom du 'Vivre ensemble".

Des réticences au début

"Nous sommes vraiment contents d’avoir une synagogue à coté " explique Touhami Hadi le représentant de l'association Tawba qui gére la mosquée "mais malheureusement il y a parfois des réticences de la part de fidèles, on ne va pas se voiler la face" . Mais l'homme garde le sourire car il a "réussi à les convaincre, on est que des frères et des sœurs et on va créer je l’espère une génération de paix ". Guy Bénarousse, le rabbin de la future synagogue de l’esplanade des religions porte lui aussi cet espoir : «L’autre est mon frère, j’ai le droit de ne pas être d’accord avec lui, je n’ai pas le droit d’être en combat avec lui »  

"L'autre est mon frère" Le reportage de Benjamin Illy à l'esplanade des religions
--'--
--'--
(Le rabbin Guy Bénarousse devant le terrain en friche qui accueillera la synagogue juste à côté de la mosquée © RADIOFRANCE / Benjamin Illy)

Une esplanade des religions dans toutes les communes ?

Les différents cultes vont créer dans les semaines qui viennent une association nommée "Esplanade des Religions", dans le but de promouvoir et d'exporter ce modèle de vivre ensemble.