Journée internationale des droits de l'enfant : lumière sur une députée et une éducatrice spécialisée, placées dans leur enfance

À l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, vendredi 20 novembre, France 2 met en lumière deux femmes, une députée et une éducatrice spécialisée. Toutes deux ont dans leur enfance été placées.

FRANCE 2

Julie Billa et Perrine Goulet ont connu un parcours difficile : le placement par l’aide sociale à l’enfance. Mais toutes deux s’en sont sorties avec brio. La première est devenue éducatrice spécialisée et la seconde députée. Julie Billa accompagne vers l’emploi des personnes fragiles, dont certaines en situation de handicap. C’est une vocation née tôt chez elle : "Le fait qu’on m’ait aidée m’a faite grandir. À mon tour de vous aider à vous accomplir." Elle précise aussi que l’association Sos Village d’Enfants lui a procuré une aide financière pour ses études.

Une députée engagée

De son côté, la députée Perrine Goulet se montre très engagée. À l’Assemblée nationale, elle avait déclaré souhaiter de tout son cœur voir d’autres enfants placés officier dans l’hémicycle. La femme politique de 42 ans a été forcée d’aller en foyer à Nevers (Nièvre), à la suite du décès de sa mère quand elle avait 9 ans. "On ne pouvait plus s’occuper de moi dans la famille", témoigne-t-elle. Après s’être longuement battue, elle est aujourd’hui chef de projet dans une centrale nucléaire, en plus de son rôle de députée.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Il y aura des contaminations à l’école, des enfants vont se contaminer, probablement quelques enseignants aussi mais on va le gérer\", avait prévenu Le président du Conseil Scientifique, Jean-François Delfraissy.
"Il y aura des contaminations à l’école, des enfants vont se contaminer, probablement quelques enseignants aussi mais on va le gérer", avait prévenu Le président du Conseil Scientifique, Jean-François Delfraissy. (AFP)