Cet article date de plus de neuf ans.

En France, on ne peut pas appeler son fils Titeuf

En 2009 un couple de l'Oise avait appelé son fils Titeuf, du nom du célèbre personnage de bande dessinée. Après une longue bataille juridique, la Cour de cassation a finalement décidé hier qu'ils n'en avaient pas le droit, dans l'intérêt de l'enfant.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Agé aujourd'hui de 2 ans, Titeuf ne pourra donc plus s'appeler Titeuf. La Cour de cassation a estimé qu'on ne peut, en France, prénommer son enfant comme le héros blond de la BD homonyme de Zep. Le 7 novembre 2009, un couple de l'Oise avait déclaré à l'état-civil vouloir prénommer son fils ainsi. Le parquet avait poursuivi les parents devant le tribunal de grande instance de Pontoise, qui ordonnait la suppression de ce prénom de l'état civil de l'enfant.

Mais les parents, bien décidés, avaient fait appel, avant d'être déboutés à nouveau par la cour d'appel de Versailles qui estimait que ce prénom est "de nature à attirer les moqueries tant de la part des enfants que des adultes en raison de la grande popularité du personnage en France depuis plusieurs années ", et que "tant dans ses relations personnelles que professionnelles " :

"L'association du prénom Titeuf au personnage de pré-adolescent naïf
et maladroit risque de constituer un réel handicap pour l'enfant devenu
adolescent puis adulte"

Les parents de Titeuf, toujours aussi convaincus, avaient alors formé un pourvoi en cassation. Mais hier, la Première chambre civile l'a rejeté estimant qu'il était "contraire à l'intérêt de l'enfant de le prénommer Titeuf ". Titeuf s'appelera donc Grégory, Léo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.