VIDEO. La grogne des universités

Les chercheurs et les étudiants sont dans la rue pour dénoncer les coupes budgétaires et l'état de délabrement des universités. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

L'insalubrité des universités a été dénoncée par les étudiants et les professeurs d'université lors de manifestations à Toulouse, Paris, Bordeaux ou Lyon. Ces milliers de personnes pointent également les coupes budgétaires. À l'université Paris 8, les sanitaires sont sales, le mur de l'escalier est délabré et certaines salles n'ont pas de chauffage. "Il y a des infiltrations partout, on patauge, ce ne sont pas de bonnes conditions pour travailler", lâche un étudiant. "Cela serait bénéfique pour nous d'avoir des salles en bon état", s'énerve une jeune femme.

Images-chocs sur les réseaux sociaux

Pour sensibiliser le grand public, les étudiants utilisent les réseaux sociaux pour diffuser des images-chocs, preuve du délabrement des facultés. Héloïse Duché a lancé un site Internet. Il regroupe des photos prises dans plusieurs facs à travers le pays. "Au début, il pouvait y avoir un côté amusant et puis moi qui les poste tous les jours, cela devient extrêmement pesant et l'accumulation est lourde", confie la jeune femme au micro de France 3. Pour calmer la grogne, le président de la République devrait rétablir les 70 millions d'euros de crédit aux universités, supprimés par les députés.

L\'université Paris III, Sorbonne Nouvelle.
L'université Paris III, Sorbonne Nouvelle. (TIBOR BOGNAR / PHOTONONSTOP / AFP)