Vidéo Covid-19 : "6 000 à 7 000 centres de vaccination" seront "prêts" pour la rentrée scolaire assure Jean-Michel Blanquer

Publié
Article rédigé par
Radio France

Ces centres de vaccination seront "prêts pour la rentrée, pour les premiers jours de septembre", a assuré sur franceinfo le ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.

"6 000 à 7 000 centres de vaccination" seront "prêts" pour la rentrée scolaire, a indiqué Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, mercredi 28 juillet sur franceinfo. II y aura "un centre de vaccination par établissement."

>> Suivez notre direct après les annonces de Jean-Michel Blanquer

Ces centres seront soit "dans l'établissement", soit dans "un lieu adapté proche de l'établissement" et seront gérés par les personnels de santé "qui ne sont pas nécessairement les personnels de santé scolaire". Ces centres de vaccination seront "prêts pour la rentrée, pour les premiers jours de septembre", a-t-il précisé. L'objectif est "d'avoir vacciné l'immense majorité des 12-17 ans et des adultes des établissements, pas seulement les professeurs, notamment sur septembre et octobre", a ajouté Jean-Michel Blanquer.

Le ministre a détaillé le protocole : "Vous aurez, au cours des premiers jours de l'information qui sera donnée aux parents au travers des chefs d'établissement et des professeurs. Et puis ensuite, les élèves pourront se faire vacciner au cours des jours suivants". Les chefs d’établissements devront donner un papier aux élèves qui devront revenir avec "une autorisation parentale".

"C'est le moment" de se faire vacciner

Jean-Michel Blanquer conseille malgré tout de se faire vacciner "en ce moment même" alors que "c'est faisable en pharmacie, c'est faisable dans le lieu de vacances où vous êtes. C'est le moment de le faire", a-t-il insisté. "Le vaccin est l'ennemi du virus et c'est le virus qui est l'ennemi des libertés. Et donc, le vaccin est l'ami des libertés. Je sais bien que c'est une contrainte de vacciner. Ça n'amuse personne d'être vacciné. Mais néanmoins, si on aime la liberté, on aime le vaccin."

"Dans une société, il y a le contrat social, c'est à dire qu'on accepte des choses précisément pour préserver nos libertés."

Jean-Michel Blanquer

à franceinfo

Alors qu’un adolescent non-vacciné ne pourra pas participer à une sortie scolaire programmée, au musée ou au cinéma, il assure que "l'école est la priorité des priorités. Il est normal qu'il y ait un statut spécial de la vie à l'école. Nous avons des règles spécifiques pour l'école parce que nous voulons d'abord et avant tout, c'est l'intérêt des enfants et des adolescents de notre pays."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.