VIDEO. A Aubervilliers, la peur des parents après l'agression d'un enseignant

Un homme a agressé l'instituteur d'une école maternelle avant l'arrivée des élèves. Il aurait invoqué l'Etat islamique pour justifier son acte. L'établissement a été fermé pour la journée.

FRANCE 2

Les parents d'élèves de l'école maternelle Jean-Perrin d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) sont sous le choc. Lundi 14 décembre, un enseignant de l'école a été attaqué à l'arme blanche, avant le début des cours. Une attaque qui pose la question des risques sécuritaires qui pèsent sur les établissements scolaires. L'agresseur aurait cité l'Etat islamique pour justifier son acte. Une équipe de France 2 retrace ce que l'on sait de cette agression, et a constaté, sur place, l'inquiétude des parents.

Par mesure de sécurité, l'école a été fermée aujourd'hui. "On a peur pour nos enfants", explique le père d'une fille de quatre ans. Une mère, elle, confie avoir appris l'agression seulement après avoir reçu les consignes de la police.

Selon les informations des syndicats policiers, l'agresseur était cagoulé, et s'en serait pris à l'enseignant avec des objets trouvés dans la salle de classe. Le pronostic vital de la victime n'est pas engagé. Quant à l'évocation de l'organisation Etat islamique par l'assaillant, elle n'est évoquée qu'au conditionnel par un policier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une policière devant l\'école maternelle Jean Perrin d\'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), où un enseignant a été agressé à l\'arme blanche, le 14 décembre 2015.
Une policière devant l'école maternelle Jean Perrin d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), où un enseignant a été agressé à l'arme blanche, le 14 décembre 2015. (JACQUES DEMARTHON / AFP)