Université : à Montpellier, les étudiants convoqués à la dernière minute pour les examens

Quatre facs restent toujours bloquées ce jeudi 19 avril et une dizaine sont toujours très perturbées. Dans ce contexte, des examens ont tout même été organisés à Montpellier (Hérault). Explications...

FRANCE 3

Alors que quatre facs restent bloquées ce jeudi 19 avril et qu'une dizaine d'universités à travers le pays sont encore très perturbées, les étudiants en lettres de Montpellier (Hérault) ont pu passer leurs partiels. Prévenus au dernier moment, ils ont été invités à se rendre dans deux lycées de la ville. Sur place, de nombreux cars de CRS. Les étudiants ont été fouillés à l'entrée par des agents de sécurité. Des conditions très particulières pour les étudiants convoqués ce jeudi matin.

Pas de débordements

Les 6 000 étudiants de l'université de Lettres Paul-Valéry n'ont su que très tard l'organisation de ces deux jours d'examens dans les lycées Mermoz et Jean Monnet. "On a été prévenu il y a à peu près une semaine de la date, mais au niveau de la salle et de l'heure, c'était... Il y a quelques jours", confie une étudiante. Jusqu'au dernier moment, l'université a caché l'organisation de ces partiels. Pas de débordements observés ce jeudi matin, et vendredi soir, si tout va bien, l'université de Lettres aura réussi son pari : organiser la tenue des examens malgré le blocage de la fac.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'université de Montpellier (Hérault) le 12 avril 2018.
L'université de Montpellier (Hérault) le 12 avril 2018. (GUILLAUME BONNEFONT / MAXPPP)