Une rentrée scolaire sous haute sécurité

Le gouvernement a prévu que 3 000 réservistes de la gendarmerie étaient engagés pour encadrer cette rentrée.

FRANCE 2

Avec la menace terroriste, des nouvelles mesures ont été prises dans les établissements scolaires pour cette rentrée 2016. À Nice, Saint-Brieuc, Arras ou Rouen, le retour à l'école s'est fait sous haute sécurité. Dans certaines écoles maternelles, les parents n'ont pas pu accompagner leurs enfants à l'intérieur des salles de classe. Ils sont priés de rester à la grille, plan Vigipirate oblige.

Surveillance particulière à Nice

Ce jeudi matin, quelque 12 millions d'élèves ont repris le chemin de l'école. À Nice, cette rentrée était particulièrement surveillée. Des policiers municipaux ont été mobilisés à proximité des établissements. Armés, ils sont particulièrement attentifs aux colis et comportements suspects. 2 400 gendarmes et policiers, et 3 000 réservistes de la gendarmerie ont été appelés pour encadrer la rentrée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Rentrée scolaire à Gif-sur-Yvette, dans un contexte particulier lié aux menaces d\'attentats...le gouvernement a pris des mesures, en mobilisant notamment 3000 réservistes pour assurer la sécurité des écoles en plus des effectifs habituels.
Rentrée scolaire à Gif-sur-Yvette, dans un contexte particulier lié aux menaces d'attentats...le gouvernement a pris des mesures, en mobilisant notamment 3000 réservistes pour assurer la sécurité des écoles en plus des effectifs habituels. (Benjamin Illy / Radio France)