Cet article date de plus de cinq ans.

"Si j'ai autant la foi, c'est grâce à ce que les enfants m'ont donné" : un professeur en retraite ovationné par tout un collège

Après 38 ans de service dans l'enseignement, Alain Donnat aura vécu un des moments les plus forts de sa carrière, lorsque les 700 élèves de son collège de Côte-d'Or ont formé une haie d'honneur vendredi.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de la vidéo Facebook montrant la haie d'honneur de 700 collégiens pour un professeur d'Is-sur-Tille (Côte-d'Or) partant à la retraite, le 16 décembre 2016 (MURIEL DONNAT)

"À l'approche de Noël, habituellement, ce sont les adultes qui racontent de belles histoires aux enfants. Là, ce sont les enfants qui ont raconté une belle histoire aux adultes." Quelques jours ont passé, mais Alain Donnat n'en revient toujours pas. Ce professeur d'éducation physique du collège Paul-Fort, à Is-sur-Tille (Côte-d'Or), a eu le droit vendredi 16 décembre, son dernier jour de classe avant de partir à la retraite, à une haie d'honneur de la part de tout un collège.

L'enseignant de 64 ans se trouvait dans la salle des professeurs en compagnie de quelques-uns de ses collègues. Sa journée étant finie, il s'apprête à rejoindre la sortie de l'établissement. Mais sur son passage se dressent 700 élèves, qui se mettent à l'applaudir chaleureusement et à scander son nom. Rendu muet par l'émotion, Alain Donnat poursuit son chemin comme un automate, en savourant ce moment inattendu.

Un professeur exigeant, mais à l'écoute

Cette célébration, l'enseignant désormais retraité la vit comme l'accomplissement d'une carrière. "Si j'ai autant la foi et autant la gnaque, c'est grâce à tout ce que les enfants, les collègues et la vie m'ont donné." Alain Donnat pense que le secret de son succès tient dans sa manière de communiquer : "On n'est pas toujours d'accord. J'ai été exigeant face aux comportements déviants. Il faut que ça soit compris et ce n'est pas obligatoirement par la punition ou en montant la voix."

Avec mes élèves, je n'ai pas toujours été gentil

Alain Donnat

à franceinfo

Même à la retraite, Alain Donnat compte bien continuer à encadrer les enfants. En 2013, l'enseignant s'occupait déjà des futurs collégiens pendant les vacances scolaires. Il envisage de participer à des permanences d'écoute pour les jeunes le samedi matin dans son canton. En attendant, la vidéo de ses deux minutes de bonheur triomphe sur internet : jeudi matin, elle approchait les 900 000 vues sur Facebook et dépassait les 5 000 partages.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.