Seine-Saint-Denis : grève des enseignants après le suicide d'une directrice d'école

Jeudi 3 octobre, des grèves du corps enseignant sont prévues dans toute la France pour rendre hommage à Christine Renon, directrice de l'école Méhul de Pantin (Seine-Saint-Denis) qui s'est suicidée le 23 septembre dernier.

FRANCE 3

Dans une lettre, Christine Renon évoquait des conditions de travail difficiles. Lundi 23 septembre, cette directrice a été retrouvée sans vie dans le hall de l'école maternelle Méhul de Pantin (Seine-Saint-Denis). Les grilles de l'établissement sont restées fermées jeudi 3 octobre et des fleurs ont été accrochées pour rendre hommage à Christine Renon qui a mis fin à ses jours.

85% de grévistes à Pantin

"À 14 heures, enseignants et directeurs sont appelés à se rendre devant le bâtiment des services départementaux de l'Éducation nationale. (...) L'appel à la grève a été extrêmement suivi aujourd'hui", rapporte la journaliste de France 3 Sofia Dollé depuis l'établissement. Plus de 200 écoles ont été fermées dans toute la Seine-Saint-Denis. "Rien qu'à Pantin, où se situe l'école, on annonce 85% de grévistes", conclut Sofia Dollé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jeudi 3 octobre, des grèves du corps enseignant sont prévues dans toute la France pour rendre hommage à Christine Renon, directrice de l\'école Méhul de Pantin (Seine-Saint-Denis) qui s\'est suicidée le 23 septembre dernier.
Jeudi 3 octobre, des grèves du corps enseignant sont prévues dans toute la France pour rendre hommage à Christine Renon, directrice de l'école Méhul de Pantin (Seine-Saint-Denis) qui s'est suicidée le 23 septembre dernier. (FRANCE 3)