Une maire en grève de la faim contre les rythmes scolaires hospitalisée

Affaiblie au 6e jour de sa grève de la faim, Evelyne Flacher, maire de Saint-Médard-en-Forez (Loire) cherche à obtenir un rendez-vous au ministère de l'Education nationale.

La maire de Saint-Médard-en-Forez (Loire), Evelyne Flacher, en grève contre les rythmes soclaires, le 5 juillet 2014 dans sa mairie.
La maire de Saint-Médard-en-Forez (Loire), Evelyne Flacher, en grève contre les rythmes soclaires, le 5 juillet 2014 dans sa mairie. ( MAXPPP)

Elle est en grève de la faim contre la réforme des rythmes scolaires. La maire de Saint-Médard-en-Forez (Loire), Evelyne Flacher, doit être hospitalisée samedi 5 juillet dans la soirée à la suite d'un malaise. Depuis lundi, Evelyne Flacher reste jour et nuit à la mairie de Saint-Médard-en-Forez.

"Nous avons pris la décision d'appeler les pompiers, car elle est en danger. A la suite de la célébration d'un mariage à laquelle elle assistait, mais qu'elle n'était pas en état de célébrer, Evelyne Flacher a fait un malaise et perdu connaissance quelques secondes", a déclaré vers 18h30, un de ses adjoints. Les pompiers de la Loire indiquent avoir reçu de la préfecture la "consigne de ne pas communiquer sur ce sujet".

Déterminée à poursuivre son action

Bien qu'affaiblie au sixième jour de sa grève de la faim, la maire de cette commune d'un millier d'habitants, sest déclaré déterminée à poursuivre son action jusqu'à l'obtention d'un rendez-vous au ministère de l'Education nationale, qui ne lui a apparemment pas été accordé.

Une institutrice du Var, membre du mouvement les Gilets Jaunes, a accompagnée de lundi à jeudi la première édile dans cette grève de la faim. Selon Evelyne Flacher, jeudi soir, 450 personnes sont venues la soutenir lors d'une réunion sur la place centrale de sa commune.