Une commune repousse la rentrée scolaire dans le Calvados

A Valorbiquet dans le Calvados, face à la suppression de contrats aidés, la municipalité a décidé de repousser la rentrée d'une semaine.

FRANCE 3

Une semaine de vacances supplémentaires dont Lenny se serait bien passé. Sa mère elle doit revoir toute son organisation. Même difficulté pour d'autres parents d'élèves contrariés. "Si on avait été prévenu avant, ça aurait été moins grave, mais là, c'est vrai que ça va être compliqué de s'organiser", indique cet homme. Depuis cinq jours, la maire de Valorbiquet (Calvados) explique inlassablement le pourquoi de ce report d'une semaine de la rentrée scolaire.

Gel de cinq contrats aidés

Une décision prise à l'unanimité par le conseil municipal suite au gel de cinq contrats aidés, indispensables au bon fonctionnement des trois écoles de la commune. Pour recruter ce personnel qui travaille à la cantine, à la garderie ou dans le périscolaire, il en coûterait 67 000 euros, impensable pour une commune de 2 500 habitants qui attend un geste du gouvernement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
A Marseille, une pancarte dit \"non au périscolaire au rabais\" lors de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, le 19 février 2015. 
A Marseille, une pancarte dit "non au périscolaire au rabais" lors de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, le 19 février 2015.  (CITIZENSIDE/GERARD BOTTINO / CITIZENSIDE)