Cet article date de plus de sept ans.

Rythmes scolaires : nouvelle journée de grève dans les écoles

Les mouvements de protestation contre la réforme des rythmes scolaires se poursuivent. Ce jeudi,  les enseignants seront en grève un peu partout en France. D'après une estimation du SNUipp-FSU, un peu plus de quatre instituteurs sur dix font grève. A Paris, le syndicat annonce "plus de 30% de grévistes et au moins 40 écoles fermées". Le ministère de l'Education prévoit moitié moins de grévistes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Nouvelle journée de
mobilisation contre la réforme des rythmes scolaires ce jeudi. D'ores et déjà
mise en place à Paris, elle suscite bien des critiques. Pour
preuve, 195 écoles parisiennes sur 663 seront partiellement en grève jeudi, et
31 entièrement, d'après les chiffres de la mairie de Paris. Par ailleurs, 20%
des enseignants parisiens ont déclaré leur intention de faire grève.

"Compte tenu du
nombre restreint d'agents disponibles, le service d'accueil ne pourra être
organisé que dans 69 écoles parisiennes
", a prévenu la Ville de Paris dans
un communiqué.

Mais le mouvement ne se cantonne pas à la capitale. D'après une estimation du syndicat SNUipp-FSU, quatre instituteurs sur dix sont en grève dans 77 départements. De son côté, le ministère de l'Education prévoit 21,35% de grévistes au niveau national et 22% à Paris.

Une grève qui dépasse les rythmes scolaires

Le SNUipp-FSU, FO, la
CGT et Sud appellent les instituteurs et les personnels municipaux assurant les
activités périscolaires à faire grève.

La Peep, deuxième
fédération de parents d'élèves, soutient ce mouvement de grève et suggère aux
parents de manifester "aux côtés des enseignants ".

Mais pour Sébastien Sihr, le secrétaire général du Snuipp, cette grève dépasse la question des rythmes. Elle montre que les enseignants s'impatientent, ils veulent que leurs conditions de travail changent, vite, dans les écoles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.