Reims : les étudiants en médecine obligés de repasser deux épreuves

Couac à l’université de médecine de Reims. Des étudiants en 6e année ont dû composer jeudi 22 juin sur des épreuves qu’ils avaient déjà passées.

Voir la vidéo
France 2

Ces étudiants en 6e année de médecine de Reims (Marne) pensaient en avoir fini avec leurs examens et pouvoir profiter de leurs vacances. Mais ils ont vite déchanté. Deux épreuves au concours national de l’internat ont tout simplement été annulées. "Ces mêmes personnes qui sont incapables de faire deux épreuves correctes nous répètent depuis six ans qu’il faut beaucoup travailler, que c’est très dur. Ils ont juste à préparer une épreuve et ils sont incapables de le faire", déplore un étudiant. "C’est inacceptable, ça fait six ans qu’on se prépare", conclut un de ses collègues.

Un couac inacceptable

Près de 9 000 étudiants en France ont donc à nouveau planché sur de nouvelles épreuves, déjà corrigées à Paris et à Lyon (Rhône). À l’origine de ce couac, deux erreurs liées au choix des sujets. Pour le doyen de l’université de médecine, c’est inacceptable : "Dans un cas, il y a une erreur humaine, un professeur aurait envoyé un sujet à la banque nationale, alors qu’il avait travaillé dessus avec ses étudiants. Dans l’autre cas, c’est un peu plus difficile, mais il faut trouver une procédure pour éviter ce type de dysfonctionnement, qui pénalise considérablement les étudiants".

Le JT
Les autres sujets du JT
Etudiants en faculté de médecine (photo d\'illustration)
Etudiants en faculté de médecine (photo d'illustration) (PHILIPPE BRIQUELEUR / MAXPPP)