Mots croisés, France 2

VIDEO. Philippe Meirieu : "Il faut plus d'hétérogénéité des classes"

Dans l'émission "Mots croisés" diffusée lundi 18 mai sur France 2, Philippe Meirieu, chercheur en pédagogie et vice-président EELV de la région Rhône-Alpes, était invité à débattre sur le sujet de la réforme du collège. Il a pointé du doigt le manque d'hétérogénéité des classes. Extrait.

Invité à débattre sur le plateau de Mots croisés, Philippe Meirieu, chercheur en sciences de l'éducation, a pointé du doigt le manque d'hétérogénéité des classes. L'enseignant a expliqué notamment que "les interactions entre les élèves, entre les bons et les mauvais, entre les plus grands et les plus jeunes, c'est quelque chose qui contribue à ce qu'on appelle la socialisation secondaire dans le collège et qui fait que les jeunes ne vont pas s'embrigader dans des bandes par ailleurs où ils vont faire les pires bêtises".

"Demandons-nous politiquement [...] si nous voulons d'un collège qui soit la deuxième marche fondamentale pour tous, ou d'un collège qui soit la première marche d'un lycée sélectif qui écrasera les idéaux républicains", a ajouté le spécialiste des sciences de l'éducation.

Manque d'hétérogénéité... ou excès d'uniformité ?

Mais pour Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI et député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis), l'origine des difficultés vient avant tout de l'idée d'un collège uniforme : "Vous ne pouvez pas considérer qu'on va traiter de la même façon les 20 % d'élèves qui sortent du système primaire sans pouvoir accéder... Je me souviens, pendant mes études (j'étais pion) d'un gamin qui, en heure de retenue, [...] était incapable d'ânonner en cinquième un texte ! [...] Traiter tout le monde de la même façon, ce n'est pas la garantie de l'égalité, mais au contraire la perpétuation des inégalités." 

( CAPTURE ECRAN FRANCE 2)