Mots croisés, France 2

VIDEO. Juliette Méadel : "Il faut essayer d'enseigner différemment"

Dans l'émission "Mots croisés" diffusée lundi 18 mai, Juliette Méadel, porte-parole du Parti socialiste, est revenue sur les raisons pour lesquelles il est indispensable de faire confiance aux enseignants.

La réforme du collège suscite craintes et questionnements de la part des parents d'élèves mais aussi des enseignants. La porte-parole du Parti socialiste, Juliette Méadel, a précisé la position du parti sur le sujet et comparé le système français aux autres systèmes à travers le monde : "Tous les pays du monde entier qui réussissent le mieux en matière éducative et qui montrent la voie, qu'est-ce que c'est ? Il y a un moment où il faut essayer d'enseigner un petit peu différemment, en laissant de la souplesse, précisément, aux chefs d'établissement et à l'équipe éducative."

"Une parfaite osmose avec l'équipe enseignante"

"Lorsqu'on fait confiance à la communauté éducative et qu'on les laisse imaginer des processus d'apprentissages originaux, ça marche", a ajouté Juliette Méadel.

"Et rien ne se fait sans une parfaite osmose avec l'équipe enseignante", a conclu la porte-parole. De quoi rassurer certains détracteurs... mais pas Barbara Lefebvre, prof d'histoire-géo à Saint-Cloud et coauteur des Territoires perdus de la République (éditions Mille et une nuits). "Ne rêvons pas trop, il y a des établissements où ça ne se passe pas du tout comme ça", lui rétorque-t-elle, avant de développer d'autres sujets de désaccord, comme la question des horaires planchers et la "réalité du terrain".