Éducation nationale : une rentrée sous tension

Mara Goyet, professeur et blogueuse, était l'invitée du Soir 3 ce vendredi 2 septembre.

FRANCE 3

Alors que douze millions d'élèves ont fait leur rentrée scolaire ce jeudi 1er septembre, une grève des enseignants est déjà programmée. Leur mécontentement : la réforme du collège. "Cette colère vient en grande partie d'une déception d'abord, parce qu'on attendait beaucoup de ce quinquennat. Et puis surtout, cette déception elle est là, non en raison de ce qu'ils ont fait, mais en raison de ce qu'ils n'ont pas fait", explique Mara Goyet, professeur d'histoire-géographie.

Des mesures "peu cohérentes" 

En plateau, la blogueuse pointe du doigt "l'échec scolaire massif, très préoccupant". Selon elle, le gouvernement a pris des mesures "diverses, peu cohérentes et anecdotiques". D'après Mara Goyet, "il faut mettre l'accent sur la maternelle et l'élémentaire et il faut encourager les professeurs à sauver leurs élèves et à les aider, et pas en les encombrant de dispositifs alambiqués".

Le JT
Les autres sujets du JT
La salle de classe d\'une école primaire de Marseille, le 2 septembre 2008 lors de la rentrée scolaire.
La salle de classe d'une école primaire de Marseille, le 2 septembre 2008 lors de la rentrée scolaire. (MAGNIEN PATRICE / MAXPPP)