Lycées : le cursus change dés la rentrée

Une semaine avant la reprise pour les 12 millions d'élèves, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a tenu a rassuré mardi 27 août. L'année scolaire précédente s'était achevée avec plusieurs mobilisations de syndicats sur la réforme des lycées et du bac. 

France 3

Pendant plusieurs mois, la réforme du baccalauréat a concentré les critiques. Conséquence de ce bras de fer avec le ministre de l'Éducation nationale : le jour des résultats, nombre d'élèves n'ont pas leurs notes. Des professeurs ont en effet refusé de corriger les copies. À quelques jours de la rentrée donc, Jean-Michel Blanquer tente de renouer le dialogue lors d'une conférence de presse, mardi 27 août. 

Mise en place d'un comité de suivi 

"Il y a encore toute une série de sujets à ajuster, par exemple les modalités du contrôle continu. Par exemple, la nature de l'oral que les élèves passeront à la fin de la terminale", affirme le ministre de l'Éducation. Cette réforme change radicalement l'épreuve du bac. Les notes seront obtenues à 60% lors de l'épreuve et le reste en contrôle continu. Le cursus change lui aussi dès cette rentrée. Fini les filières, les élèves de première suivront en tronc commun de 7 matières et auront le choix de deux spécialités. Le SNES-FSU, principal syndicat d'enseignant, reste vigilant sur l'efficacité d'un tel comité de suivi. 12 millions d'élèves font leur rentrée des classes en septembre 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves passent le bac pendant l\'épreuve de philosophie dans un lycée parisien.
Des élèves passent le bac pendant l'épreuve de philosophie dans un lycée parisien. (MARTIN BUREAU / AFP)