Baccalauréat : bras de fer pour les résultats

À deux jours de la publication des résultats du baccalauréat, quelques professeurs irréductibles refusent toujours de remettre leurs copies. En réponse à la grève, le ministre Jean-Michel Blanquer prévoit des sanctions financières.

FRANCE 2

Le bras de fer continue entre Jean-Michel Blanquer et les enseignants grévistes. Si ces derniers refusent de rendre leurs copies vendredi 5 juillet, le ministre de l'Éducation menace de sanctions. Mercredi 3 juillet, ce dernier assure que tous les élèves auront leurs résultats, même si certaines copies venaient à manquer. "Nous prendrons la note de contrôle continu de l'élève concerné pendant l'année qui servira de note provisoire pour voir si l'élève doit passer le rattrapage", a indiqué Jean-Michel Blanquer.

Des retenues sur salaire

Pour ne pas avoir rentré les notes dans le logiciel, les professeurs grévistes risquent jusqu'à quinze jours de retenue de salaire. "Ces menaces ont les a trouvé déplacées, leur but était de faire peur et elles ont fait peur à un certain nombre de collègues. On trouve ça extrêmement méprisant", estime Stéphane Enjalran, professeur de philosophie. Le ministère assure que moins de 100 000 copies n'ont pas été encore rendues.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Michel Blanquer, le 24 avril 2019, à Paris. 
Jean-Michel Blanquer, le 24 avril 2019, à Paris.  (LUDOVIC MARIN / AFP)