Grève dans les écoles primaires mardi

La mobilisation sera forte mardi 19 mars dans les écoles à l'appel des syndicats d'éducation contre la réforme Blanquer.

France 3

À la rentrée aux Fourgs (Doubs), comme dans des milliers d'écoles primaires en France, le directeur pourrait disparaître. C'est le sens du projet de la loi Blanquer votée en février dernier. Un amendement prévoit la création d'établissements publics des savoirs fondamentaux, des structures qui regrouperaient plusieurs écoles avec son collège de rattachement. Une super école dirigée par un seul chef d'établissement, le principal du collège.

Soutien des parents d'élèves

Dans ce village de moyenne montagne, cette nouvelle organisation ne passe pas. Pour protester, l'école sera fermée mardi 19 mars. Les enseignants en grève seront soutenus par les familles attachées à ce service indispensable de proximité. Réduire la rupture entre premier et second degrés et permettre à de petites écoles d'atteindre la taille critique, ce sont les arguments affichés par les rapporteurs de la loi. Pour les syndicats, cette mesure permet à l'État de réaliser des économies et de justifier les suppressions de postes. Avec cet amendement, le projet de loi dit "école de la confiance" pourrait devenir celui de la méfiance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une classe d\'une école d\'Epinay-sur-Seine (Ile-de-France), quelques jours avant la rentrée scolaire, le 31 août 2018.
Une classe d'une école d'Epinay-sur-Seine (Ile-de-France), quelques jours avant la rentrée scolaire, le 31 août 2018. (HUGO MATHY / AFP)