Éducation : retour du redoublement

Le nouveau ministre de l'Éducation relance l'idée du redoublement.

Voir la vidéo

Le redoublement est-il vraiment efficace ? Déjà dans les années 70, les ministres se posaient la question. Inutile, voire contre-productif, pénalisant, le redoublement n'est plus considéré comme un remède dans l'apprentissage scolaire. Avec la loi Jospin, en 1989, il ne peut plus être imposé contre l'avis des parents. Et le ministre sait de quoi il parle : "J'ai moi-même connu un petit accident, j'ai redoublé une classe" a-t-il un jour indiqué le sourire en coin.

Droite pour, gauche contre

Au fil des ans, les redoublements baissent, en particulier à l'école primaire, mais le serpent de mer ressurgit régulièrement au gré des gouvernements. La droite étant plutôt pour, la gauche, plutôt contre. Et qu'en pensent les intéressés ? Comme les adultes, certains sont pour, d'autres sont contre. Utile ou pas, le débat est loin d'être tranché.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un élève endormi en classe.
Un élève endormi en classe. (MAXPPP)